Présentation

Découvrez l’histoire de l’académie des arts martiaux.

Un peu d’histoire

Fondée en 1977 par J.F. Puig, l’Académie a connu depuis plusieurs changements de noms, d’adresses et de directions.

Tout d’abord, J.F. Puig rachète le « Samouraï », une salle d’arts martiaux située dans le quartier Saint Cyprien et décide d’en faire une salle de gymnastique, de danse, de musculation et d’arts martiaux. Elle s’appellera « Académie des Sports et du Mouvement ».

A la même époque, maître Lyhn Sung Koo arrive de Corée et J.F. Puig lui propose d’enseigner son art, le Taekwondo, à l ‘« Académie des sports et du mouvement ». Très vite, il va former au sein du club des élèves très passionnés: P. Bouedo (futur Directeur Technique National), V. Huo Yung Kai (futur entraineur national technique), M. Della Negra (futur entraîneur de l’équipe de France combat) et Y. Frézouls (futur entraineur de l’équipe de France combat, futur responsable du pôle France Taekwondo de Toulouse et futur responsable de la cellule d’aide à la performance des équipes de France combat).

Quelques années plus tard, le maître, surnommé KING, ouvre son propre Dojang: le Lynh king Club. Occupé à temps plein par son nouveau centre et son restaurant « Le Séoul », il laissera progressivement à Michel Della Negra le soin de reprendre le club situé dans le quartier St Cyprien.

En 1988, M. Della Negra part enseigner dans un nouveau club « Le Shaolin » et c’est à Y. Frezouls que J.F. Puig décide de confier la responsabilité de la section Taekwondo de l’«Académie des sports et du mouvement».
En 1990, J.F. Puig décide de s’agrandir et achète une grande salle de danse au 36 av. de Lombez. Il la transforme en un grand complexe sportif et de remise en forme avec piscine, sauna, musculation, gym, danse et arts martiaux.

L’année suivante, J.F. Puig rachète un hangar de 400m², juste en face du club et commence à y développer d’autres arts martiaux et sport de combat.

En 1993, suite au décès de J.F. Puig, tout le complexe sportif est racheté par l’enseigne « Diapason » mais Yvan Frézouls garde la main sur le Taekwondo et accède au poste de responsable des arts martiaux et des sports de combats.

Au bout de trois ans, l’enseigne se franchise « Gymnasium » et le 15 août 1996, elle fait le choix de se séparer des arts martiaux. Yvan Frézouls décide alors de s’investir pour ne pas laisser les jeunes passionnés orphelins. Une semaine plus tard, il rachète le local de 400 m2 et met tout en oeuvre pour ouvrir le club au plus vite.
Aves ses élèves et ses amis, il aménage les vestiaires, l’accueil et les salles d’entraînements pour en faire une salle accueillante et fonctionnelle.

Le lundi 16 septembre, l’ « Académie des arts martiaux » ouvre ses portes.

Depuis ce jour, l’Académie n’a jamais cessé de faire parler d’elle. Elle a compté plus de 350 élèves en Taekwondo sur une même saison et près de 600 avec les autres disciplines. Elle a brillé sur les aires de combats en comptant dans ses rangs des médaillés olympiques, mondiaux et plus de 130 champions de France.

En juillet 2018, après 22 années passées à la tête de l’Académie, Yvan Frézouls, très occupé par ses activités au sein des équipes de France, cède sa place et passe le flambeau à Phil Le Franc.

Contact

Besoin de renseignements ?

Coordonnées

École des arts multiples
Académie des arts martiaux

38 Avenue de lombez
31300 Toulouse

06.16.93.55.23

facebook google

Recevez en exclusivité les prochains événements et actualités via notre Newsletter

Pour connaître et exercer vos droits à l'utilisation des données collectées par ce formulaire, veuillez consulter notre politique de confidentialité.

Remplissez le formulaire

Politique de confidentialité

1 + 8 =